La Costanera Sur et la Réserve Ecologique

La Costanera Sur de Buenos Aires se trouve à deux pas de Puerto Madero, en bordure du fleuve. Cette longue promenade piétonne, boisée, permet de s’aérer, courir, oublier l’agitation de la ville…

Les week-ends et les jours fériés, c’est un des lieux de promenade favoris des familles du sud de Buenos Aires.

La Costanera Sur se transforme en un vaste marché à ciel ouvert, où l’on trouve de tout : pâtisseries et gâteaux fait maison, CD et DVD plus illégaux les uns que les autres, vêtements d’importation chinoise et toute sorte d’artisanats locaux… de même que tous les grignotages habituels, des pralines aux "alfajorcitos de maicena…

De nombreux restaurants sommaires, souvent de simples grills, se trouvent à l’une des extémités, perdus dans la verdure (et les moustiques). Ils servent viande grillée et salade ou frites pour un prix très modéré, et sont appréciés des routiers – qui peuvent ainsi déjeuner sans entrer en ville – des taxis et de tous les visiteurs à budget serré.

De nombreux postes fixes installés sur la Costanera fonctionnent aussi avec un grill et une friteuse, et permettent de se nourrir – viande grillée, de préférence en sandwich, et frites.

Le prix varie selon le type de viande choisie, mais n’est jamais élevé. Ceux qui ne proposent que des sandwiches prêtent volontiers une assiette et des couverts si on le leur demande, et tous ont quelques tables et chaises en plastique.

Les associations d’habitants de Puerto Madero, qui aimeraient bien se débarrasser de ce marché populaire juste à leurs portes, mettent en avant le peu d’hygiène de ces grills.

C’est sans doute vrai aussi pour les gâteaux, que des famillent vendent à la part, exposés sur une table à tréteaux… Je crois qu’il s’agit plutôt de l’absence totale de tout contrôle, que d’un manque d’hygiène en soi.

La promenade longe d’un côté les espaces verts qui la séparent de Puerto Madero, et de l’autre la Réserve Ecologique. A chaque extrémité de la promenade se trouve une entrée à la Réserve Ecologique.

La Réserve Ecologique un des endroits les plus préservés de Buenos Aires : c’est un miracle vert, boisé, humide et peuplé d’oiseaux, en bordure du fleuve.

Ce qu’elle protège ? toute sorte d’oiseaux, qui y trouvent des marécages accuillants et la végétation nécessaire. Plusieurs espèces d’oiseaux en danger viennent s’y reproduire.

Elle protège surtout un lieu de verdure relativement sauvage juste en bordure de la ville ! Et bénéficiant de vues superbes sur le fleuve.

Une mini-plage permet de prendre le soleil, mais il est interdit de s’y baigner (on est tout proche du Riachuelo, et les tiges de fer rouillées qui dépassent de l’eau donnent à peine une idée de la pollution de l’eau).

La Réserve Ecologique est certainement le meilleur endroit de la ville pour un jogging dans la journée (elle ferme avant la tombée de la nuit), avec en option les quais de Puerto Madero, largement éclairés, lorsque le soir tombe.

Le ravitaillement est assuré, le week-end, par les nombreux vendeurs ambulants offrant eau et jus d’oranges fraîchement pressé (et de l’eau chaude pour le maté !).

En semaine, il faudra se contenter des postes fixes : hamburgers frites et un coca sur la Costanera , ou bouteille d’eau dans un “kiosco” de luxe à Puerto Madero.